En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Psychologue pour adolescent à Paris

tatouage_portrait_femme_dos_SH_140115.jpg


Pendant l’adolescence, pourquoi consulter un psychologue ?

«  Aucun jeune ne peut passer le cap de l’adolescence sans avoir des idées de mort, puisqu’il faut qu’il meurt à un mode de relations d’enfance. » Dolto, 1998

L’adolescence est une période de mutation aussi importante pour l’adolescent que peut-être la naissance pour un nouveau-né dans les tout premiers temps de sa vie. C’est une période pubertaire qui annonce des changements sur le plan physique, psychologique et affectif.

L’adolescence est un moment de vie qui peut être vécu très douloureusement.

Adolescent.pngCette période d’incertitude, de questionnements où les repères anciens deviennent flous est donc une phase de grande fragilité pour celui ou celle qui la traverse. Pour illustrer cette fragilité, Dolto parle de la « mue du homard » qui se cache sous les rochers ; or si celui-ci est attaqué pendant ce temps, alors la nouvelle peau sera marquée par les cicatrices de ces blessures faites. Il est donc important de prendre soin de soi à cette période de vie où les ressources manquent pour affronter l’extérieur, la nouveauté.

Ainsi, la dépression, le repli sur soi, l’angoisse, la paranoïa, les conduites à risques, les troubles du sommeil, les addictions, les troubles du comportement alimentaire, les rejets agressifs, les arrêts brutaux sont des défenses qui elles-mêmes laissent l’adolescent seul et face à lui-même.

C’est le passage entre l’enfance et le monde adulte, que Dolto nomme « sa mort à l’enfance »  qui est un entre deux pas simple à vivre de l’intérieur.

Inhibé ou déprimé, exalté ou en proie à une révolte, il se rejoue à l’adolescence des enjeux de l’enfance qui permet à la jeune personne de s’individualiser et devenir adulte mais aussi d’entrer dans la sexualité.

Je rencontre l’adolescent seul ou avec sa famille dans un premier temps, puis seul et ponctuellement la famille.

Voici les troubles pour lesquels l’adolescent peut consulter :
 
  • Abandon scolaire
  • Stress
  • Angoisse
  • Hyperactivité
  • Tristesse
  • Troubles du sommeil
  • Hypocondrie, maux du corps
  • Violences faites au corps (scarifications, auto-mutililations)
  • Addiction
  • Trouble des conduites alimentaires
  • Troubles du comportement
  • Phobie scolaire
  • Violence scolaire
  • Isolement social, familial
  • Inhibition, timidité excessive
  • Agressivité
  • Fugue
  • Idées noires
  • Tentative de suicide

Voici les situations fragilisant particulièrement l’adolescent :
 
  • Violence intra-familiale
  • Divorce des parents
  • Naissance dans la fratrie
  • Décès
  • Maladie d’un parent